pte-nav.gif (813 bytes)

arrow.gif (883 bytes)
Présentation
Actions
Parrainages
Dons
Artisanat
Volontariat
Journal
Vidéos
Dossiers
Contacts
News Fr.
Brèves
News Phil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Dossier : Les volontaires et stagiaires de 2007

Alice et Manu, rendez-vous à Samoki
Par Alice Couanon et Emmanuel Davost

Sans a priori et la motivation au plus haut, c’est avec cependant beaucoup de questions, que nous avons entrepris le projet de partir aux Philippines. L’orientation simple et l’esprit ouvert d’Alouette nous a tout de suite convaincus.
Désireux de construire un projet commun dans notre relation, tout en prenant le temps de réfléchir sur les éléments simples de la vie, l’aventure humanitaire a trouvé à nos yeux un défi pertinent. Ce n’est nullement avec l’idée de vouloir « sauver le monde » que nous nous sommes engagés, mais davantage celle de pouvoir offrir de notre temps ainsi que nos compétences à des populations dans le besoin. Par ailleurs, le côté culturel et de recherche de soi nous a plu tout particulièrement.
En écrivant ces lignes et en réalisant cet effort de retour et d’autocritique sur nos actions, nous sommes heureux de constater que malgré les difficultés et les moments de découragement, le bilan est très positif. Alouette nous a permis de vivre une expérience extrêmement riche personnellement mais également professionnellement. L’équipe, très dynamique, nous a accueillis et guidés tout au long de ces 8 mois.
Nous sommes aujourd’hui très fiers de ce qui a été réalisé à Samoki : une association de tisserande dynamique et des enfants qui donnent un sens à Alouette et aux parrainages qu’ils reçoivent. De retour en France, nos rêves sont encore quelquefois bercés par les nombreux visages des enfants qui venaient jouer avec nous quotidiennement (Chrisma, Jocelyn, Colhen….). Nous n’oublions pas nos voisins et amis qui nous regardaient au début comme des « Americanos » et qui, au moment du départ, nous ont exprimé leur tristesse de voir partir les « Igorots blancs » du village. Ainsi, ce n’est pas sans émotion que nous écrivons ces lignes.
Aujourd’hui, un nouveau regard s’offre à nous sur les difficultés de la vie et sur la manière dont nous aborderons notre vie personnelle et professionnelle en France.
Enfin, nous souhaitons rendre hommage à toute l’équipe d’Alouette pour son courage et sa ténacité dans les actions entreprises aussi bien aux Philippines qu’en France.

Animation avec les enfants à Pasay City
Par Amélie, Elodie, Jeanne, Mathilde, Pierre Emmanuel, Simon

Notre équipe de compagnons (branche des Scouts et Guides de France), composée de 4 filles et 2 garçons de 19 à 21 ans, s'est rendue aux Philippines en tant que bénévoles au sein d’Alouette Foundation of the Philippines, Inc.
Pendant un mois nous avons organisé des animations pour les enfants de E. Cornejo Street (Malibay, Pasay City). Nous avons notamment proposé une activité fil rouge qui s'est donc répartie sur plusieurs jours: en effet nous avons réalisé avec les enfants une fresque sur le mur extérieur du Day Care Center de Manille. Sous l'œil attentif des habitants de la rue, nous avons dessiné les contours de 3 oiseaux à l'image d'Alouette, que les jeunes enfants ont ensuite peint avec conviction et sérieux mais aussi beaucoup de brio.
Nous avons également organisé des activités manuelles multiples, des jeux sportifs, ou encore dispensé des cours de français pour les plus grands.
Cette expérience fut très enrichissante pour nous et nous saluons l'association pour son accueil chaleureux. Nous souhaitons la remercier en conservant des liens et en la soutenant activement dans ses projets (parrainage...).

Supervision projet tissages à Samoki Bontoc et développement parrainages
Par Yohan Delhomme

« Trois mois c’est peut-être un peu long. » / « Trois mois c’est en fait vraiment trop court. » Je crois que ces deux phrases donnent une bonne idée de l’expérience que j’ai vécue durant ces deux mois et demi aux Philippines: une aventure intense, enrichissante, formatrice et par conséquent un peu courte à mon goût.
Parti le 20 décembre, mon but principal était de mieux connaître les bénéficiaires du système de parrainage et leurs conditions de vie, dans l’optique de convaincre plus facilement de nouveaux parrains lors de mon retour en France. Je devais aller animer des activités avec les enfants de Baguio, mais j’ai finalement été envoyé dans le merveilleux petit village de Samoki, voisin de la ville de Bontoc en pleine montagne philippine, avec une mission supplémentaire : aider l’association de tisserandes intégrée à Alouette.
Quelques mois seulement après avoir passé mon baccalauréat, c’était donc une vie tout autre que je commençais. Il y avait sûrement un peu d’appréhension dans un coin de ma tête malgré mes expériences en Afrique mais ici, tout cela est vite mis de côté. L’accueil chaleureux qui me fut réservé par les personnes de l’association ou tout simplement des gens du village, donna le ton: ici, quoi qu’il advienne, on n’est jamais seul.
La première partie de ma mission se passe donc de la meilleure des façons. Un travail qui avance - même si en deux mois il n’est pas évident d’apporter une aide conséquente aux tisserandes – et une expérience personnelle incomparable qui me permettra d’avoir l’envie et les connaissances nécessaires à la suite de ma mission: motiver ces fameux nouveaux parrainages plus que nécessaires ici.

Média : Centre Presse (Poitiers) arrow-R-b.gif (119 bytes)
Le 28 mars 2008, Yann Delhomme présente dans le journal Centre Presse (Poitiers) son expérience de 3 mois aux Philippines avec Association Alouette.


 

volunteer.gif (15511 bytes)

 

 

 

 

 

 

 

 

volunteer.gif (15511 bytes)

 

 

 

volunteer.gif (15511 bytes)