pte-nav.gif (813 bytes)

arrow.gif (883 bytes)
Présentation
Actions
Parrainages
Dons
Artisanat
Volontariat
Journal
Vidéos
Dossiers
Contacts
News Fr.
Brèves
News Phil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

G


o to the people

Go to the People
Live among them
Share with them
Learn from them
So, when the job is done, they will say:
We have done it by ourselves

Rien ne saurait plus que ces quelques mots donner un sens à l’action d’Alouette Foundation of the Philippines Inc, Association Alouette en France et tous ses autres partenaires.

Je me passerai de chiffres pour exprimer les services rendus aux familles de squatters de Malibay, Pasay City, bidonville au cœur duquel j’ai vécu deux années pleines de joies, de difficultés, de longues journées sans riz, de pleurs cachés mais, à chaque coin de taudis délabré, de gosses déguenillés, nez dégoulinant à toute saison, jambes et bras dévorés par les piqûres de moustiques infectées, jamais soignées.

Les soutiens scolaires (parrainages), programmes de santé, formation à l’informatique, prêts de capitaux, se sont étendus à des régions éloignées, des bouts du monde où les besoins étaient plus cruciaux encore :
  • parmi les vendeurs (ses) de rue de Baguio City calés, jours et nuits, sur leurs cartons;
  • chez les Igorots de Bontoc, Mountain Province dont le quotidien varie de la culture du riz en terrasse aux cochons devant le seuil de la maison et au tissage traditionnel que nous nous efforçons de promouvoir ;
  • chez les cultivateurs sans terre du Pangasinan qui tentent de survivre, le dos cassé, sur des terres où alternent les plantations de riz et de mais ;
  • chez les paysans qui récoltent la noix de coco pour la revendre aux fabricants d’huile de copra ;
  • chez les victimes d’inondation de San Antonio, Abra, où les femmes parcourent des kilomètres sur les bancs de la rivière meurtrière pour vendre de modestes récoltes à la ville ;
  • auprès des prisonniers de la colonie pénitentiaire de Palawan, offrant à leurs enfants l’espoir d’un avenir différent par la scolarisation qui mène à l’emploi ;
  • chez les familles de pêcheurs, cultivateurs d’algues nourricières qui préféraient avoir leurs enfants auprès d’eux à travailler sous un soleil de plomb plutôt que d’aller à l’école ;
  • avec les « guides » qui, pour quelques pesos, conduisent à cheval les touristes escaladant les pentes du Volcan Taal situé au milieu d’un lac et renfermant lui-même un autre lac ;
  • pour des filles, jeunes filles victimes de tous les abus, cherchant protection et avenir possible, dans un centre de réhabilitation sur Palawan.

Et demain ?
On les trouve à chaque porche de villa, entrée de grandes surfaces, couchés sur des cartons, le verre en plastique tendu en imploration. Ils sont exploités par des adultes qui les font travailler pour un salaire misérable leur donnant ainsi un prétexte pour ne pas être scolarisés ; ils sont vendus dans des réseaux de prostitution, sont emprisonnés avec des adultes dangereux ,dégradés, souillés par ceux qui font commerce de pornographie enfantine, disparaissent dans des réseaux internationaux de trafics d’enfants.

Là, sont les nouveaux défis d’Alouette Foundation pour que ces enfants n’aient plus peur de demain et ne fuient plus dans les drogues, alcools, maladies psychiatriques.

Là, pour leur montrer qu’un monde différent, où chacun puisse avoir sa part de sécurité, de paix, de bonheur, est POSSIBLE.

Bernard Pierquin, Alouette Foundation of the Philippines, Inc.